Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

PNDES II : Les ministres Pr Alkassoum MAÏGA et Dr Ousséni TAMBOURA sollicitent l’accompagnement et l'implication des populations du Sahel

Le 11 octobre 2021, le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, le Pr Alkassoum MAÏGA et son collègue en charge de la communication Dr Ousséni TAMBOURA ont eu des échanges avec les forces vives et corps constitués de la région du Sahel sous la conduite du Gouverneur de la région, le colonel major Salfo KABORE. L’objectif était de présenter les acquis du Plan National de Développement Economique et Social, PNDES (2016-2020) et aussi de montrer celui de 2021-2025 appelé PNDES II.

« C’est une rencontre d’échange et de communication porteuse d’espoir », a déclaré le gouverneur à l’entame des travaux dans une salle archicomble du conseil régional du Sahel.

 

 Pour le Pr Alkassoum MAÏGA, natif de la région et chef de mission, cette rencontre a pour objectif de partager les acquis du PNDES I et de faire des projections sur le PNDES II adopté en Conseil des ministres du 30 juillet 2021 puis lancé officiellement par le Premier ministre le 4 octobre dernier à Bobo Dioulasso. Ce nouveau référentiel va coûter 19 030,70 milliards FCFA. Ainsi, 63% du coût total sera assuré par les ressources propres (11 989,60 milliards FCFA) et 9, % par les ressources extérieures (1 712,97 milliards FCFA). Il se dégage un besoin de financement additionnel de 5 328,12 milliards FCFA, correspondant à 28,0% du coût total du plan.

La rencontre de Dori entre dans le cadre des ateliers régionaux proposés par le gouvernement pour offrir des opportunités aux populations et à l’ensemble des acteurs du développement pour s’approprier les orientations du développement déclinées dans le PNDES-II ainsi que les mécanismes et initiatives envisagés pour son financement efficace.

Le ministre en charge de la communication a, pour sa part, demandé l’accompagnement et l'implication des populations sahéliennes pour l’exécution efficiente de ce référentiel national.

DCPM/ MESRSI