Representation nationale

Les Institutions de Recherche

Vidéothèque

L’excellence à la Recherche : le Directeur général de la Recherche scientifique et de l’Innovation (DGRSI) présente le prix

Le Directeur général de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (DGRSI) le Dr Issa TAPSOBA, a accordé une interview à la Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (DCPM/MESRSI) le lundi 09 octobre 2017 dans son bureau sis à Koulouba. L’entretien a porté sur la nature, la valeur, les conditions de participation et les objectifs du prix d’excellence de la Recherche adopté en conseil de ministre en sa séance du 27 septembre dernier.

Présentez-nous le prix, sa nature, sa valeur et les conditions de participation ; pourquoi un prix d’excellence ?

Adopté en conseil de ministre en sa séance du 27 septembre 2017, ce prix vient célébrer l’excellence au Burkina Faso et par le Burkina Faso. Comme son nom l’indique, le prix d’excellence de la recherche et de l’innovation contribuera d’une part à renouveler la population scientifique vieillissante dans notre pays et d’autre part à susciter l’engouement des jeunes à la recherche aussi, inciter les étudiants à s’orienter dans les filières scientifiques. Etant donné qu’il ne peut avoir de développement sans la science, ce prix vient récompenser tous ceux qui contribuent à impacter positivement l’économie du pays à travers le fruit de leurs recherches. Par cette voie, l’on peut inciter les jeunes à aller à la science et donc dans la recherche.

Cette reconnaissance qui sera attribué par les plus hautes autorités du pays montrera à quel point le Burkina s’intéresse à la science et qu’il a envie d’aller de l’avant. C’est dans ce cadre que ce prix a été adopté et qui rentre dans l’axe 2 du PNDES c’est-à-dire le renforcement du capital humain. Sans ces reconnaissances l’on ne pourra pas impacter à travers les acquis de la science. Le prix est d’une valeur de dix (10) millions de FCFA. Selon le budget qui sera disponible l’on lancera au moins quatre prix dans différents domaines qui seront précisés lors de l’appel à projet. Nous tenons déjà à noter qu’une mention spéciale sera à l’honneur des femmes et des plus jeunes chercheurs. Il y aura un arrêté du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation qui viendra préciser les conditions de candidature. Deux commissions présideront et l’appel d’offre, mais aussi la délibération que le Président de l’Académie Nationale des Sciences des Arts et des Lettres (ANSAL) aura en charge

. A quand la première édition ?

Selon le budget disponible à cet effet, notre souhait est de pouvoir tenir la première édition avant fin Décembre 2017. Nous allons attendre la signature de l’arrêté qui donnera toutes les précisions et cela sera communiqué à l’intention de tous. Ce prix sera lancé conjointement avec l’ANSAL qui donnera des prix spécifiques. D’autres prix spécifiques seront peut être proposés ; dans tous les cas ça sera précisé ultérieurement.

A quel objectif principal répond la création de ce prix ?

La création du prix d’excellence répond à un besoin de développer et renforcer le capital humain, une chose qui rentre dans l’axe II du PNDES. Nous pensons que ces reconnaissances pourront impacter les acquis de la science, et dont le développement qui, sans conditions feront avancer le Burkina Faso. Notre pays a besoin de scientifiques et pour cela, il faut encourager ceux qui sont dans la recherche, mais aussi stimuler et motiver depuis la base l’orientation dans les séries scientifiques

Un dernier mot ?

C’est dire ma reconnaissance pour l’adoption du prix d’excellence de la Recherche et de l’Innovation car c’est une première dans notre pays. Je lance l’appel aux jeunes et aux femmes d’aller à la recherche pour relever les défis du développement, paré au vieillissement de la population scientifique, car il n’y a pas de développement sans la science .Les pays du « Dragon » sont des exemples.

DCPM/MESRSI.